Site de la ville de Sucy-en-Brie (Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Accueil > Actualité > Elisez la sculpture du jardin du château

Elisez la sculpture du jardin du château

Le vote sera clos le Dimanche 30 juin au soir.

Lors de l’élaboration du projet Centre-Ville, la Ville avait sollicité l'aménageur SADEV 94 pour qu’il initie une procédure de « 1% artistique », procédure par laquelle il consacre 1% du budget total du projet qu’il mène à une œuvre artistique.
Une consultation destinée à sélectionner des artistes a été lancée par la SADEV 94 pour l’œuvre qui prendra place, sur un bassin, au cœur du jardin du château.

Comme promis par le Maire, Marie-Carole Ciuntu, lors des vœux à la population en janvier dernier, le choix final vous revient !
Les deux artistes, soumis à votre vote, sont Dieter Kränzlein et Jean-Marc de Pas.
Découvrez leurs œuvres et votez pour celle qui vous plaira !

Dieter Kränzlein « LA PIERRE ET L’EAU »

Artiste et sculpteur allemand, habitant Bietigheim-Bissingen en Allemagne. Formation de sculpteur entre 1982 et 1985, élève de Franz Dakáy.

Expositions en Allemagne, Suisse, France, Canada, États-Unis et Australie. Travaille essentiellement avec du calcaire en coquille provenant de la région de Würzburg et du marbre à grain grossier en provenance de Norvège. Qualifie ses sculptures de « dynamiques et structurées avec des coupes, empreintes, couches et fraisages définis avec précision ».

"Le Château de Sucy a été conçu comme un lieu de villégiature permettant à ses propriétaires vivant à Paris de se « poser », loin du cérémonial et des obligations officielles de la Cour. Un havre de pur plaisir, de repos et de contemplation au sens le plus large du terme. Avec ses quatre parterres de fleurs extérieurs déclinés sur le thème des quatre saisons et ses quatre carrés à la française au centre desquels un espace circulaire constitue le véritable cœur apaisant de la place, le nouvel aménagement des jardins du Château restitue cette atmosphère de calme et de contemplation. La perspective qui s’étend du portail monumental à la façade du Château et à son entrée implique de privilégier, pour l’œuvre, une forme horizontale".
Dieter Kränzlein

 

Dimensions : coussin en calcaire coquillier travaillé au flex 250 x 250 x 100 cm
Socle : rond en béton de 2m2 installé au centre d’un bassin de 6m de diamètre
Poids : 11 tonnes

La forme de l’œuvre crée une association de matérialité, de tranquillité et d’intimité, en d’autres termes, une référence à l’origine du Château tout en créant une tension subtile pour la façade aux lignes droites en raison de la forme douce. Les innombrables entailles travaillées en flex créent une surface à la fois défensive (par ses piquants) et pourtant empreinte de douceur dans sa globalité par son aspect moelleux faisant ainsi naître une contradiction.

 

 

Jean-MARC DE PAS « LES QUATRE SAISONS »

Docteur en philosophie et sciences de l’art Diplômé des Beaux-Arts de Paris et de l’École Boulle, il ouvre son atelier en 1989. Son matériau de prédilection est la terre, malléable. Ses œuvres sont ensuite éditées en bronze ou dans des matériaux composites. Paysagiste dans l’âme, il pense « la sculpture d’extérieur comme élément d’un ensemble ». A réalisé de nombreuses œuvres monumentales installées dans l’espace public.

La proposition au centre du jardin d’une ronde des saisons souhaite répondre à l’attente d’une sculpture comme élément fort, réalisant ici symboliquement l’union des quatre saisons. Ces différents temps du vivant se succèdent en une énergie montante ou décroissante, chacune prolongeant l’autre et annonçant la suivante en un cycle ininterrompu. Les figures (…) portent la nature de chaque saison : l’apparente latence de l’hiver, la poussée irrésistible du printemps, la plénitude tendue de l’été, la déclinaison élégante de l’automne. L’eau symbole de vie est présente comme support de cette danse. Les quatre figures reposent sur un anneau d’inox qui semble posé sur cette surface. L’eau peut également s’élever en mouvement au centre du bassin.
Jean-Marc de Pas

 

Dimensions : 3,20 m de diamètre, 2,75 de hauteur
Socle : anneau en inox

La finesse de l’œuvre permet au regard du promeneur de la traverser pour se poser ici sur l’un des quatre jardins, là, sur la demeure en toile de fond ; ainsi, un dialogue visuel se construit pour le visiteur entre l’œuvre et le paysage. Le travail légèrement en matière, la prédominance de la quête du mouvement et la recherche d’expressivité des visages et des corps fait passer au second plan la nudité des figures qui se met au service d’une incarnation symbolique de la nature.

 

 

 

 

Le vote est clôturé.

facebook twitter

ville-sucy.fr

Mairie de Sucy-en-Brie
2 avenue Georges Pompidou
BP 1 - 94370 Sucy-en-Brie
Tél. : +33 (0)1 49 82 24 50
Fax : +33 (0)1 49 82 24 61
Horaires d'accueil de l'Hôtel de ville

Ce site a fait l'objet d'une subvention de la Région Ile-de-France