Site de la ville de Sucy-en-Brie (Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Accueil > Actualité > Reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle

Reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle

Faites-vous connaître !

Au premier jour des inondations, pressentant l’ampleur de la montée des eaux, la ville a demandé la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle auprès de la Préfecture du Val-de-Marne. La décision devrait intervenir ce mercredi lors du conseil des ministres. Mais pour étayer sa demande, la ville doit recenser tous les habitants ayant subi des dommages à l’occasion des intempéries. Près de 80 dossiers ont déjà été traités en mairie. Si vous ne l’avez pas encore fait, vous pouvez encore vous signaler en mairie en contactant le 01.49.82.24.50. poste 270, service assurance.

 

 

Suite à la pluviométrie exceptionnelle de ces derniers jours, un phénomène de débordement des cours d’eau est intervenu mardi 31 mai dans plusieurs départements franciliens dont le Val-de-Marne. Les cours d’eau de l’Yerres, du Réveillon et du Morbras étaient en crues et intégralement ou pour partie sortis de leur lit. A Sucy, le quartier de Grand Val a été touché par le débordement du Morbras. De mémoire d’habitant, il fallait remonter à plus de trente ans pour rencontrer une situation de même type.

Les quartiers du Moulin de Touillon et du lac de Grand Val inondés

Le Morbras est sorti de son lit mardi tôt dans la matinée et a inondé la résidence du Moulin de Touillon avec une quarantaine d’habitations qui ont dû être évacuées une partie de la journée. La Ville a immédiatement ouvert une salle municipale pour accueillir les familles et proposer une restauration. L’eau ayant reflué en milieu de journée, les familles concernées ont réintégré leurs habitations pour commencer les opérations de nettoyage ou trouvé une solution d’hébergement provisoire mardi soir. Le quartier du lac de Grand Val a également été touché avec des jardins, des caves et certaines habitations inondés. Les services municipaux ont été mobilisés depuis le tout début de la matinée avec les sapeurs pompiers et les équipes de la Croix Rouge. Ces derniers sont intervenus à l’aide de pompes chez les particuliers pour aspirer l’eau.

Distribution de parpaings au Grand-Val

L’incertitude demeurant quant à une éventuelle montée des eaux en fin de journée, vendredi 3 juin, les services techniques de la ville ont procédé à une distribution préventive de parpaings, notamment allée de la Source. Un secteur qui, lors du premier épisode mardi 31 mai, avait été éprouvé. Porte après porte, les services techniques proposaient d’installer des parpaings sous les appareils électroménagers des riverains : « cela permet de mieux les faire sécher » expliquaient-ils et de préserver le matériel en cas de nouvelle montée des eaux. Aujourd’hui, vendredi, vers 16 h 30, le Morbras avait retrouvé son lit. L’inquiétude demeurait quant à la Résidence des Berges où la Marne, depuis ce matin, avait monté de 40 à 50 cm.

Le personnel municipal assurera une veille attentive durant tout le week-end. La ville tient à remercier les équipes mobilisées, les sapeurs-pompiers et la Croix-Rouge, présente de manière continue toute la journée sur le terrain depuis le début des intempéries. La vigilance et la mobilisation restent de mise pour les jours prochains.

Face à cette situation exceptionnelle, la Ville demande la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle auprès de la Préfecture et invite tous les habitants concernés par les inondations à se faire connaître auprès d’elle afin de constituer le dossier (courrier avec descriptif des dégâts et photos à l’appui si possible).

Contact : Mairie de Sucy, 01 49 82 24 50, poste 270, service Assurance.

Le Conseil départemental s'associe à la Ville pour demander à l’Etat la prise d’un arrêté de catastrophe naturelle.

 

facebook twitter

ville-sucy.fr

Mairie de Sucy-en-Brie
2 avenue Georges Pompidou
BP 1 - 94370 Sucy-en-Brie
Tél. : +33 (0)1 49 82 24 50
Fax : +33 (0)1 49 82 24 61
Horaires d'accueil de l'Hôtel de ville

Ce site a fait l'objet d'une subvention de la Région Ile-de-France