Le Plan Local d'Urbanisme (PLU)

Dans un contexte d'évolution économique et sociale permanente, les règles d'urbanisme de la ville doivent elles aussi évoluer. Ainsi, le plan d'occupation des sols (POS) a été remplacé par le plan local d'urbanisme (PLU) depuis 2011.
Principale nouveauté : non seulement, le nouveau document d’urbanisme fixe les modalités pratiques et règlementaires d'utilisation des sols, mais il répond aussi à un projet politique de développement durable, mis en forme dans le Projet d'aménagement et de développement durables (PADD).

Le PLU impulse une nouvelle dynamique urbaine qui est décrite dans le Projet d’aménagement et de développement durable (PADD). 

  • Il respecte les formes urbaines existantes, 
  • Il développe l’habitat et les activités économiques tout en favorisant la mixité sociale et fonctionnelle des quartiers 
  • Il favorise la préservation de l’environnement, 
  • Il agit sur les règles de desserte et de stationnement pour rendre la ville plus accessible 

 

Intégré dans le PLU, le PADD est un document politique qui présente les objectifs de développement économique, social, environnemental et urbanistique à un horizon de dix à vingt ans. Il définit les orientations générales d'urbanisme et d'aménagement du territoire et précise certaines prescriptions pour des quartiers en particulier. 

Ainsi, la ville a mené plusieurs réflexions sur des problématiques ou secteurs particuliers, comme la ZAC centre-ville, le secteur de la gare, la préservation des espaces verts, etc.  

A Sucy-en-Brie, le PADD poursuit 4 objectifs : 

Permettre le renouvellement urbain 

Le PADD propose un développement mesuré de la commune avec des opérations de renouvellement autour de centralités garantissant à la population une offre de services conséquente (équipements, commerces, emplois) et des facilités d’accès (notamment sur les secteurs bien desservis par les transports en commun). Il s’agit de maintenir un certain niveau de population et de limiter son vieillissement en répondant mieux aux besoins en logements. Ce renouvellement s’attachera à prendre en compte et à respecter les éléments patrimoniaux tant naturels que bâtis. 

Préserver l’environnement, le patrimoine naturel et urbain 

Cette préservation passe tout d'abord par une prise en compte accrue des problématiques environnementales : protection des milieux naturels, développement des énergies renouvelables, gestion des déchets, performance énergétique des constructions nouvelles, stationnement vélos… 

La structure paysagère de la ville articulée autour de parcs, de sentiers et d’ensembles forestiers, est une grande richesse et confère une qualité de vie qu’il convient de préserver. Il s’agit également de la protection et la mise en valeur des vues et des éléments du patrimoine architectural. 

Les projets à venir sur le territoire de Sucy-en-Brie s’efforceront d’être en adéquation avec ces préoccupations grandissantes au travers du règlement du PLU, de cahiers des charges spécifiques et de recommandations environnementales… 

 Conforter ou valoriser l’identité et les fonctions des quartiers 

La ville de Sucy-en-Brie s’attache, à travers son projet, à redonner une impulsion aux centres de vie par : 

  • de nouveaux commerces, des espaces publics de qualité, une offre nouvelle de logements sur le centre ville et sur le quartier de la gare 
  • la valorisation des quartiers de la Cité Verte et de la Fosse Rouge, au travers des espaces publics, de l’amélioration et de la diversification de l’habitat 
  • le repositionnement stratégique de la plaine d’activités, via la réorganisation du pôle gare, en confortant son rôle économique 
  • la consolidation des coeurs de quartiers secondaires (petits commerces, équipements, espaces publics de qualité…) : places Cauchy et Boon, quartier des Bruyères, Fort 
  • la requalification des emprises de la Voie de Desserte Orientale (VDO), devant permettre l’affirmation d’un nouveau centre de vie entre le quartier des Berges et celui des Noyers 

Faciliter les échanges, rendre la ville plus lisible et plus accessible 

Afin de renouer des contacts étroits de la ville "urbaine" avec son environnement naturel, le PADD propose de développer un maillage de circulations douces et de boucles de promenades 

L’amélioration des liaisons en transport en commun doit également renforcer les liens entre quartiers, notamment sur l’axe majeur reliant le pôle Cité Verte - Mairie au pôle gare en passant par le centre-ville.

Download

Download