Réalisé

Epanouissement de tous

Mettre en place des Activités Physiques Adaptés (APA)

L'activité physique est un moyen non médicamenteux de se sentir mieux, de maintenir ou retrouver une autonomie dans les gestes de la vie quotidienne et de la marche.

Année : Année 2019

Enjeu: S’épanouir par les loisirs, la culture et le sport

Objectifs: Permettre à tous les sucyciens de s'épanouir. Cette finalité répond à l’article 1 de la déclaration de Rio : "Les êtres humains sont au centre des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature". Il s’agit également d’un principe républicain, énoncé dans le préambule de la Constitution de 1946 : "La Nation assure à l’individu et à la famille les conditions de leur développement." L'accès aux biens et services de première nécessité est donc essentiel : eau, nourriture, éducation, santé, logement décent, environnement sain, accès à la culture et aux loisirs. La collectivité à un rôle à jouer dans la poursuite de cet objectif.

L'Activité Physique Adaptée contribue à l'amélioration ou au maintien de la santé des individus, en toute sécurité et de manière personnalisée. L'activité Physique régulière est bénéfique pour l'état de santé général de la personne. Cette action est dirigée vers les bénéficiaires du SPASAD et a pour but le maintien à domicile des personnes âgées. Elle est complétée par la mise en place d'ateliers socio-esthétiques pour les bénéficiaires du SPASAD.

Les bienfaits de la pratique de l'activité physique régulière :

  • Diminuer le nombre de chutes & lutter contre les pathologies liées au vieillissement
  • Maintenir son autonomie & se réentraîner à l'effort
  • Lutter contre la dépression & valoriser l'estime de soi et de ses capacités
  • Lutter contre l'isolement & renforcer les liens sociaux

En 2018, 34 personnes ont été prises en charge pour une durée de 5 à 6 mois chacune en fonction de leurs besoins. Ces personnes sont majoritairement âgées de plus de 80 jusqu'à plus de 90 ans.

Le bilan en fin de prise en charge permet de constater un ensemble de progrès pour chacun des bénéficiaires, qui expriment également un mieux être. Le fait d'intervenir à domicile est un plus pour les bénéficiaires, car il s'agit d'un public isolé et dépendant. De plus, les bénéficiaires sont rassurés par l'intervention à domicile qui ne l'éloigne pas de son environnement.

Cette action est financée par la conférence des financeurs.