En préparation

Epanouissement de tous

Installer un pigeonnier contraceptif

La prolifération sans contrôle des populations de pigeons amène de nombreux problèmes : détérioration des monuments et des habitations, zones de nidification posant des problèmes sanitaires, surpopulation entraînant la présence de volatiles en mauvaise santé, nuisances diverses pour les riverains. Le contrôle des populations doit s'effectuer par des méthodes permettant de concilier le respect de la vie animale avec la limitation des nuisances.

Année : Année 2021

Enjeu: Protéger la santé des Sucyciens

Objectifs: Permettre à tous les sucyciens de s'épanouir. Cette finalité répond à l’article 1 de la déclaration de Rio : "Les êtres humains sont au centre des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature". Il s’agit également d’un principe républicain, énoncé dans le préambule de la Constitution de 1946 : "La Nation assure à l’individu et à la famille les conditions de leur développement." L'accès aux biens et services de première nécessité est donc essentiel : eau, nourriture, éducation, santé, logement décent, environnement sain, accès à la culture et aux loisirs. La collectivité à un rôle à jouer dans la poursuite de cet objectif.

Un pigeonnier contraceptif est un abri constitué de cellules permettant aux couples de nidifier. La première couvée de chaque couple est préservée, mais lors des pontes suivantes, on procède à une stérilisation manuelle des œufs qui sont individuellement secoués de façon à stopper le développement des petits. Les œufs sont laissés en place quelques temps pour que la femelle continue à couver et ne déserte pas le nid. Les couples installés n’ont qu’une couvée par an au lieu de 6 à 8 habituellement. Il est ainsi possible de maintenir une population maîtrisée sur une zone géographique.